• San Michele de Murato

    Haute Corse, au sud du Nebbio

    undefined

    De 1077 à 1284 La corse passe sous l'autorité de la florissante république de Pise, qui lui apporte une paix relative et une certaine prospérité.

    l'architecture pisane s'exprime par l'édification de remarquables couvents et églises.

    undefined

    Construite aux alentours de 1280, cette église appartient à la fin de la période de l'art pisan. Elle se caractérise par une polychromie originale et harmonieuse.

    Une cordelière court sous le rampant du toit au chevet et à la façade,

    La sculpture, parfois gauche, souvent naïve et plus soignée que dans les autres églises de l'ile, s'accorde discrètement à l'édifice.

    On observe les consoles sculptées d'animaux et de personnages grossièrement ébauchés.

    undefined

    Aux appuis et aux encadrements des étroites fenêtres latérales, des rinceaux et des entrelacs sont différents pour chaque fenêtres.
    undefined
    Le clocher a été surélevé au 19ème siècle, ce qui rompt les proportions de l'édifice.

    « Corse : les gorges de la RestonicaLa foret de mes rêves »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :