• Elles sont bien ancrées dans la terre, je suis née en France, de parents français, mais dans mes aieux, j'avais une grand, grand grand mère autrichienne, ramenée en France par un grognard de Napoléon, c'est vous dire comme j'aime la valse viennoise. En plus mon grand père maternel est né en 1899 à Strasbourg, donc ballotté entre la France et l'allemagne. C'est vous dire comme j'aime le blanc d'alsace

    Mon premier mari, était d'origine Italienne, ses parents sont nés prés de Udine, à la limite de l'ex yougoslavie. donc mes 3 premiers enfants sont bien européen du coté sud est. C'est vous dire comme j'aime la pasta

    Mon second mari était d'origine espagnole et sa mère était à moitié Anglaise, donc Pierre Mickael est bien européen mais coté sud ouest. c'est vous dire si j'aime la paélla, mais pas la panse de brebis farcie.

    Donc c'est vous dire si nous sommes une famille patchwork (*) dans toute sa splendeur. Les mélanges font de beaux enfants.


    Mes racines tiennent bien la route.

    (*)Famille Patchwork = famille de race mélangée et recomposée

    Je n'ai pas eu d'enfants avec Robert, j'était trop vieille lorsque je l'ai rencontré, mais de parents Ardéchois et Ligériens il avait des aieux Aveyronnais et un lointain ancêtre  Hollandais qui aurait été un perruquier de Louis XIV. C'est vous dire si vous êtes chez du beau Monde.


    votre commentaire
  • Voici des pommes


    Mangez des pommes.


    une pomme par jour vous protègerait dy cholestérol



    Rouges ou jaunes, les pommes c'est "craquant"

    votre commentaire
  • C'est ce que nos contemporains français disent et font, ils se cachent !!!  en me baladant prés de mon nouveau domaine, je ne vois que des maisons cachés par des clotures plutot moche à mon avis, j'ai horreur de ces haies de laurier cerise, ou de chamaecyparis ou de vilain béton vert pour cacher leur jardin, qui n'a plus de soleil .
    Je prone la haie fleurie.


    j'ai tout de même trouvé une haie fleurie avec des cognaissiers du japon ou Chanémoèles.


    Pour les grandes maison bourgeoise du XIIIIV ème un mur haut de plus de 2 mètres habillé par un lierre ou autres vigne vierge.


    Une autre maison protégé par un superbe mur en pierre, coiffé d'une glycine. Le mur au fond est fait de "tête de chat". pour ceux qui ne connaissent pas ce sont de gros galets ronds et applatis venant des berges du rhône.


    alors là c'est double cloture. La cloture en ciment trés début du XX ème et à 1 metre de celle ci une magnifique haie de conifères taillée au cordeau.
    Beurk, beurk, beurk.


    Alors là ! "Rideau" !!! passons  à autre chose.


    Une autre rien que pour le plaisir, là c'est pour cacher les arbres qui se sont déplumés du bas.


    Un autre choix, canisse ou séparation en bois qui a vu de meilleurs jours, mais qu'importe on est caché.


    Et pour cette dernière cloture c'est de la laque super glissante un vrai miroir.

    Voic donc tout ce que je n'aime pas.

    dans mes trois dernières maison à Burdignes, Vinezac et Chassiers,  pas de cloture, la nature à perte de vue.

    J'aime bien les maisons des anglo saxons, sans cloture.


    Voila, une maison sans cloture, c'est vrai ce serait dommage de la cacher.


    votre commentaire


  • Comme  c'est agréable de marcher pieds nus dans l'herbe. Je sais j'ai les pieds carrés, il parait que j'ai le pied grec ????

    Le parapluie est un parasol et c'était en juin 2008.



    votre commentaire
  • le 1er septembre j'ai pu enfin ramasser dans mon jardin, ma premère courgette.


    il faut dire que je les avais semé en juin


    la 2ème a été ramassée hier sous la pluie avec quelques tomates dont une ananas malmenée par la pluie mais dont je me suis régalée
     Deux belles courgettes découpées en lanières sautée à l'huile d'olives avec quelques pates, ce sera un régal demain
    .


    votre commentaire

  • Enfin, j'ai ramassé des tomates de mon jardin.


    elles ne sont pas trés grosses, mais je n'ai pas eu besoin de macro pour les photographier.
    il ne faut pas désespérer de la nature.

    votre commentaire

  • Merle avec un ver dans le bec

    Un guêpe dans les sédums


    Un capricorne sur une brindille

    Papillon dans buddleia

    un autre papillon

    votre commentaire

  • j'ai trouvé son garde manger



    Mais il s'est caché a mon approche

    votre commentaire
  • Sur les fils de l'étendange



    les gouttes dansent entre les épingles à linge

    votre commentaire
  • Les petites feuilles grandissent, grandissent.....



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique